Axe Image

Expertise de l’axe Image

Aujourd’hui, les images numériques sont omniprésentes : elles peuvent provenir d’appareils photos, caméscopes, téléphones, internet, caméras de surveillances... De plus, nos objets de la vie courante utilisent des images : voitures, drones, robots... Par ailleurs, l’industrie fait de plus en plus souvent appel à des systèmes d’analyse d’images. L’axe image développe des techniques de traitement des images et de vidéos. Le but premier est d’en extraire les informations contenues dans les images afin d’y détecter des formes, reconnaître et suivre des objets, segmenter, ou améliorer la qualité du signal image. Dans ce cadre, nous nous sommes intéressés jusqu’à présent essentiellement à des problèmes de perception et de visualisation en Vision par Ordinateur. Ainsi dans ce contexte, deux domaines complémentaires ont été principalement considérés :

  • Filtrage, Segmentation et Mise en Correspondance d’images et Reconnaissance d’Objets.
  • Réalité Virtuelle et Vision (Perception 3D et Affichage dans des lunettes de RV, afin d’assistance aux mal voyants).

 

Effectif de l’axe

En 2018, les activités de l’axe Image du LGI2P impliquent 3.33 permanents dont une HDR. Deux thèses sont portées par cet axe.

Implication dans la formation d’Ingénieur IMT Mines Alès

Les activités d’enseignement des enseignants-chercheurs de cet axe se concentrent sur l’UE élective Vision. Le traitement des images est aussi enseigné aux étudiants en EMACS. D’autre part, chaque année, des missions recherche et développement (R&D) sont proposées aux élèves. Aussi, trois étudiants effectuent leur monitorat (1 ou 2 ans) dans l’axe image avec des problématiques liées à la Perception 3D, l’apprentissage et la reconnaissance d’objets, l’asservissement visuel en vision robotique.

Activité contractuelle de l’axe

L’axe a une activité de recherche essentiellement tournée vers des contrats directs avec les entreprises (SMS, ADIV, BIMER, SNAPKIN, XAP, SOLLAC, etc..) et thèses CIFRE (EXAMETRICS). En outre, le projet AUREVI (financement SOPRA, AREVA) qui concerne la conception et la réalisation d’un dispositif d’aide pour les mal voyants assisté par la réalité virtuelle est un programme pluriannuel.

Rayonnement scientifique de l’axe

Les travaux fournis par l’axe image ont donné lieu à plusieurs publications sur la période 2013 à 2017 (informations issues de Scopus) : 34 documents référencés sur SCOPUS.

Partenariat Scientifique

L’axe a des partenaires locaux (LIRMM –équipes ICAR et Explore-, l’UNIMES) et internationaux (Université de Kirkurk, Irak et Nanjing University of Science and Technology (NUST), Chine, Université de Jiangnan (JNU), Chine).